THE YOKOHAMA PROJECT (1867-2017) PAR GIADA RIPA

 

Some description Some description

C'est avant tout l'histoire d'une rencontre. Celle de Giada Ripa et de la Maison Ruinart. Après avoir étudié à l'International Center of Photography de New York City, elle a exposé ses œuvres dans le monde entier et a été publiée dans de nombreuses revues internationales, représentée par l'agence Grazia Neri. Mais c'est surtout et avant tout une descendante de Mathilde Ruinart de Brimont : une exploratrice, une artiste et une collectionneuse qui a su transmettre sa passion des voyages et sa curiosité à sa descendance.

 

En rangeant le grenier de la propriété familiale, Giada Ripa a découvert, par hasard, un portfolio de 53 tirages, en noir et blanc, colorés à la main, du célèbre photographe de la fin du XIXème siècle, Felice Beato. Quelques jours plus tard, elle trouvait un manuscrit intitulé "Voyage au Japon", écrit à la main, par Mathilde. Ces découvertes furent le point de départ de son projet et de sa recherche historique. Elle est partie sur les pas cette femme moderne, de l'Italie d'où elle est originaire, au Japon, en passant par Hong Kong. Son arrivée à Yokohama, près de 150 ans après celle de Mathilde, fut un choc émotionnel. Elle a pris, sur le vif, des paysages, des ambiances, des palais, des portraits en les mettant en parallèle avec les croquis réalisés par Mathilde ou les clichés de Felice Beato.

 

C'est un parcours à travers le Japon, un lien entre le passé et le présent mais aussi une vision émerveillée de l'Europe sur le Japon.